À propos de nous

À propos de nous mission et histoire de L’ECI

Née en avril 2019, L’environnement, c’est intersectionnel est une plateforme d’éducation débutant grâce au support de la Fondation Filles d’action. Celle-ci fit un appel aux jeunes leaders canadiennes pour leur projet Femmes, prenons notre place! Lourdenie eu la chance de faire partie des 16 personnes retenues à travers le Canada pour mettre à exécution son idée. Son idée est d’inviter des artistes visuel.le.s à faire une collecte de déchets afin de créer une œuvre d’art à partir du matériel récupéré. Le projet finit avec une exposition de ces œuvres à la Librairie Racines où des activistes sont invitéEs à parler d’intersections de la cause environnementale. Pourtant, ce n’était que le début! Depuis, L’ECI continue de grandir en visibilité, afin de propager le plus possible sa vision.
L’environnement, c’est intersectionnel est un énoncé qui porte beaucoup sur ses épaules. Une telle affirmation signifie beaucoup, mais l’angle d’entrée analytique de l’ECI se résume ainsi:

« L’autosuffisance est un droit humain qui a été volé par le système. Ce vol se fait par ce que Lourdenie Jean appelle l’imposition de parties tierces. »

En bref, il s’agit d’une initiative qui marie deux buts principaux. En premier lieu, l’ECI veille à participer à la déconstruction de notre modèle de consommation à micro-échelle à travers divers projets. Ces projets sont une proposition créative d’un système où tout ne repose plus sur l’individu, notamment l’écoresponsabilité, mais plutôt transférer vers une bienveillance sociétale qui met la collectivité et la réutilisation au centre de ses activités. Pour ce faire, l’ECI tente de réduire la place accordée aux dites parties tierces à travers des initiatives (événements, ateliers, etc.) qui aspirent à faciliter l’accès à la nature, ainsi qu’à des pratiques de consommation collectives.

En second lieu, l’ECI est une plateforme d’éducation veillant à approfondir notre vision et discours sur la cause environnementale en dénonçant les obstacles particuliers vécus pour différentes communautés marginalisées afin d’éviter de reproduire des logiques problématiques au sein même de la lutte. L’ECI s’assure de combler cette part de sa mission notamment par l’entremise de son compte Facebook (@LenvironnementcestIntersectionnel) et Twitter (@EnvironnementCI), sa section blog du site et d’un atelier offert par la fondatrice, Lourdenie Jean. Dans ce dernier, elle y élabore son angle d’analyse et décortique différents thèmes, tels que le racisme environnemental et l’intersectionnalité.

Afin d’appuyer cette transition sociale, l’ECI aspire éventuellement devenir une entité qui rendrait cet autre type de consommation accessible sur le long terme.